Accueil > Blogue > Me Myself & I > Daruma du Japon: nom de code M

Daruma du Japon: nom de code M

Daruma, ça me fait penser au projet Dharma (ou Dharma Initiative en version originale) de la série américaine Lost. Dans la série, c'est un projet de recherche scientifique. Mais rien à voir avec notre daruma, que nous avons ramené de notre dernier voyage au Japon. Pas un daruma de luxe (certains sont énormes, superbement décorés et valent des milliers de yens), mais juste pour marquer le coup et être facilement transportable dans nos bagages.

 

Godzilla

Il a donc tenu compagnie à Godzilla, Totoro et autres compères pendant le voyage du retour, dans la valise. Tout semble s'être bien passé...

Thumbnail image

D'après Wikipédia, les daruma sont des figurines creuses, de forme arrondie, sans bras ni jambes. Elles ont été modelées d'après Bodhidharma. Elles sont le plus souvent rouges, mais parfois jaunes, vertes et blanches. Le visage de la figurine est moustachu et barbu, les yeux sont blancs, sans pupille.Certaines figurines sur les joues ont des caractères peints expliquant le type de souhait de son propriétaire (gloire, richesse, santé, protection des siens). Le prénom du propriétaire peut être inscrit sur le menton de la figurine.On utilise de l'encre noire pour dessiner la pupille circulaire du premier œil en se formulant mentalement le vœu. Jusqu'à ce que ce que le vœu se réalise, on entrepose le daruma en hauteur dans sa maison, généralement près d'autres objets du même acabit, comme un butsudan, sorte de boîte à prière bouddhiste. Si le souhait se réalise, on dessine alors la seconde pupille, et on écrit la façon dont le vœu a été réalisé; ceci a donc, au-delà des superstitions, l'avantage d'apporter une réflexion sur la façon d'accomplir ce qui est désiré. Si le vœu ne se réalise pas, et que le daruma a été acheté dans un temple (il porte alors le sceau du temple), son propriétaire peut l'y renvoyer pour qu'il y soit brûlé. La plupart des temples refuseront de brûler des figurines qu'ils n'ont pas confectionnées. Le rituel de destruction par le feu, qui a généralement lieu à la fin de l'année, indique aux kami que l'on n'a pas renoncé à son souhait mais que l'on cherchera d'autres moyens pour qu'il se réalise.

Thumbnail image

J'ai peint tout récemment la pupille du premier oeil, et depuis, notre daruma trône fièrement en haut de la bibliothèque, en attendant que notre souhait se réalise. Quand je dis souhait, ce n'en est plus vraiment un. Enfin, disons que c'est plus qu'un souhait puisque nous sommes les principaux acteurs et que nous faisons en sorte que ce projet aboutisse. Et d'ici 2 ans (ou avant), ce sera bouclé, nous pourrons peindre le deuxième oeil. Parce que là, ça fait parfois fait bizarre de le voir avec son œil peint. Mais au fait, pourquoi se billet s'intitule-t-il "nom de code M" ? - Elémentaire, mon cher Watson, c'est parce que le projet en gestation commence par un M.

Voilà.

Liste des commentaires  
  • Report to administrator
  •  
  •  
  • Reply
  • Reply with quote
  • Quote

# Olivier » 18-06-2011 17:24

Bonne chance pour ce beau projet ! :-)

(il a l'air méchaaaaant, Godzilla!) :D

Olivier
  • WWW

  • Report to administrator
  •  
  •  
  • Reply
  • Reply with quote
  • Quote

# Stéphane » 18-06-2011 20:58

Merci bien, Olivier :)
En réalité c'est quelqu'un de très sociable, ce Godzilla :)

Stéphane
  • WWW