Accueil > Blogue > Photo > Journée marathon photo avec Gosh!

Journée marathon photo avec Gosh!

Samedi 16 juin dernier, j'ai participé avec Mr G., au Marathon Photo Argentique N&B organisé par l'association Gosh!, comme je l'annonçais la semaine dernière. Depuis la publication de cet article, il y a eu quelques modifications sur le déroulement de la journée, essentiellement pour des raisons pratiques d'organisation (30 équipes participantes tout de même !):
- Nous avons commencé la journée à 10h au lieu de 9h, ça, c'est plutôt cool \o/.
- 4 thèmes au lieu de 6, mais avec 2 photos par thème au lieu d'une, la meilleure des deux étant choisie par le jury.

Parés pour le marathon !

Nous avons donc pris connaissance du premier thème au Bon Accueil, avec un café. "Rennes, mon ailleurs". Ça commençait bien :). Nous avions jusqu'à 13h30 pour faire nos deux photos et nous retrouver dans le centre pour découvrir le 2e thème. On va dire que c'était un thème pour s'échauffer, et que le matin (ok, il était plus de 10h), je suis lent du cerveau. Nous avons opté pour une idée bien lourdingue, et en plus, nous avons fait 2 photos du même style :). Avec le recul, c'est à dire en réfléchissant sérieusement au thème plutôt que se demander où nous allions manger à midi, j'aurai bien pris une photo très rapprochée d'un monument bien rennais (les Horizons ou la tour de la Mabilais). Bon les bonnes vraies idées, c'est mieux de les avoir au bon moment, et pas 10 jours plus tard. Mais on a bien rigolé :).

Rennes, mon ailleurs...

Après avoir commis notre 1er forfait, petite balade dans la Courrouze avec de beaux graffs (cf les photos à la fin de l'article) dans les restes d'un baraquement, puis une bonne galette (faut bien manger, c'est un marathon !), et place au 2e thème: "C'était mieux avant". Pas mal. Il se trouve que juste avant d'arriver à notre point de rendez-vous, nous avions croisé une voiture avec une... vieille voiture - pour enfant - sur le toit, une déco spéciale "mariage". On se dit, pourquoi pas ? Nous retrouvons la voiture garée sur la place de la Mairie. Sans trop réfléchir. Clic.

C'était mieux avant...

Ensuite, plusieurs idées se bousculent: Saint Hélier et les démolitions en cours ? Villebois-Mareuil avec le village la maison irréductible ? Ou la pub taguée sur la devanture d'un magasin ? Nous enfourchons les vélos Star pour aller vers Saint Hélier. Le chantier est en partie ouvert, nous entrons. Clic. Le deuxième thème est bouclé. Il est temps d'aller boire un coup en terrasse avant de prendre le metro pour récupérer le suivant. Sur le chemin du retour, nous croisons une autre équipe qui a eu la même idée que nous :).

C'était mieux avant...

A 15h30, nous ouvrons la 3e enveloppe: "Dolce Vita" au beau milieu des barres d'immeubles de Villejean. On a déjà le soleil (qui commence à me chauffer le haut du crâne). Manque une chose: les gondoles. Nous reprenons le métro pour aller vers le cimetière Nord: c'est pas la Dolce Vita, par là-bas ? Nous croisons 2 autres équipes avec le même sens de l'humour que nous. Clic. Ensuite, direction les quais en tête quête de gondole... Nous ne trouvons que des péniches. Attend, attend ! Clic. Quoi ? Trop tard. Un banc, de l'herbe et une bouteille de bière vide à son pied. Tout juste à côté de la péniche: ça aurait pu être notre Dolce Vita n°2. Pas grave.

Dolce vita

En route pour le dernier thème, à 17h20 précise pour tous, place Sainte Anne. Nouvelle terrasse en attendant l'heure (fait chaud !). A 17h20, tout le monde prend son enveloppe et découvre le final "L'instant décisif". Il faut faire 2 photos et revenir au Bon Accueil avant 18h00 ! Nous quittons la place en tentant de trouver des idées (pas facile, le multitâche). Et là, l'illumination au moment où je manque d'écraser une véritable oeuvre d'art, une vraie, faite avec les tripes. Clic. Peu avant d'arriver, deuxième clic avec le coup de la montre. A 18h00, nous rendons la pellicule. C'est fini. Je viens d'achever mon premier marathon (oui, bon, c'est pas celui de 42km) et je suis quand même sur les rotules. Un petit punch pour terminer la journée. Rendez-vous est pris pour le samedi suivant, pour les résultats. Je suis vraiment curieux (et pressé) de voir les photos des autres équipes !

L'instant décisif !

En attendant, Gosh! développe les 30 pellicules... Du coup, avec ces histoires de vieilleries, j'ai repris mon appareil et je l'ai chargé avec une des pelloches qui me restent... Faudra voir si les chimies sont toujours ok. Je me souviens qu'à l'époque ou je n'étais pas équipé en numérique, j'utilisais pas mal des pellicules dont la date de péremption était dépassée, parfois de plusieurs années. Et je n'ai eu aucune mauvaise surprise. Jusqu'ici. Là, j'ai des pelloches qui me retsent sont sensées être périmées en 2004 pour les plus anciennes... 2008 pour les plus récentes.

Graff à la Courrouze

 

Graff à la Courrouze

 

C'était mieux avant ? Nan, c'est très bien comme ça !C'était mieux avant ? Nan, c'est très bien comme ça !

C'était en tout cas une très bonne expérience, que ce marathon. Une bonne occasion pour découvrir la ville, ne serait-ce qu'en ouvrant un peu plus les yeux que d'habitude. Et surtout, de bons moment de rigolade. C'était d'ailleurs l'objectif premier: passer un bon moment. Et c'était plutôt réussi.

NB: les photos en N&B ci-dessus ne sont pas vraiment celles que nous avons prises, mais elles ont été "doublées" ou presque avec l'APN et le téléphone que j'avais emmenés...

Mise à jour du 24/06/2012: les photos du palamarès sont visibles sur le site de Gosh!. Rendez-vous l'année prochaine pour un nouveau marathon :) !

Mise à jour du 26/06/2012: toutes les photos du marathon sont disponibles sur Picasa. Le jeu, c'est de deviner le thème correspondant à la photo: pas toujours facile. En tout cas, il y a de tout, et parfois de très chouettes photos qui auraient bien mérité un prix ! Mais je n'étais pas au jury...