Accueil > Blogue > Voyages > La cuisine japonaise avec un chien :)

La cuisine japonaise avec un chien :)

La gastronomie japonaise est surprenante. Surprenante de richesse, de diversité et de raffinement. Je crois que c'est au Japon que j'ai le plus apprécié manger depuis que je voyage. A tel point que depuis le retour de notre dernier séjour là-bas, depuis fin novembre, je me suis lancé dans la cuisine japonaise. A mon modeste niveau... Loin des habituels clichés, la cuisine nippone ne se limite (ni se résume) au inévitables sushis dont les restaurants poussent  comme des champignons à travers le monde. Non, il n'y a pas que les sushis dans la vie ! Poissons (pas forcément crus) ou viandes grillés, frits, bouillis, accompagnés de riz, nouilles, algues, légumes, tofu de toutes sortes et assaisonnements à tomber par terre; la cuisine japonaise, c'est tout ça. Oui, c'est vrai, c'est un peu court (limité ?) comme liste, mais je n'ai pas la prétention d'être un expert culinaire en la matière (il y a encore du boulot !).

Cooking with dog - Recettes japonaises en video

Ce qui me convient, ce sont les quelques livres de recette que j'ai acheté ou que l'on m'a offert et plus récemment les recettes japonaises de Francis sur youtube. Le show (car c'en est un !) s'appelle "cooking with dog", avec comme son nom l'indique, un caniche en guest star (et non pas comme ingrédient, histoire de couper court aux boutades que j’entends d'ici). Alors oui, il peut parfois être difficile de trouver les bons ingrédients, dont certains peuvent être introuvables en France. Mais dans la plupart des épiceries bio, on peut trouver facilement les ingrédients de base: sauce soja, pâte de miso, algues (dont celles pouvant servir pour la préparation du dashi, LE bouillon de base),  et même parfois des nouilles Soba ou Udon; les Soba sont faites à partir de farine de sarrasin et les Udon de farine de blé. En revanche pour le saké de cuisine, il faudra plutôt aller voir du côté des épiceries asiatiques (du coté de la rue Sainte Anne près de l'Opera à Paris par exemple). Au pire, on peut adapter les ingrédients avec ce qu'on a sous la main :)

Les bouquins de recette que j'affectionne sont les suivants:

Voilà, tout ça pour dire qu'en préparant et dégustant ces plats, j'ai l'impression de voyager là-bas, enfin, quand je ne rate pas les recettes :).