Rennes-Paris en voiture de location à 1 euro, deuxième épisode

Dimanche dernier, sur un coup de tête, nous avons décidé d'aller faire un tour à Paris, légèrement influencés par la possibilité de faire le trajet aller en voiture de location à 1 euro avec DriiveMe, il faut bien l'avouer. J'ai consulté les horaires et tarifs des trains pour le retour, et ayant trouvé un prix intéressant sur le dernier TGV, j'ai  réservé une nouvelle fois une voiture à 1 euro chez DriiveMe. Les conditions de location sont identiques à la dernière fois: 24h maxi, 450 km sur le site DriiveMe, et 600km sur le contrat Europcar. En revanche, je n'ai pas reçu de mail de confirmation de la part d'Europcar.

VW Up - Photo M 93
Photo par M 93 - Licence Creative Commons

Passon à la voiture: cette fois-ci, point de 308. Mais le descriptif était clair: citadine, 4 places. Et la Volkswagen pot de yaourt Up dont on m'a remis les clés correspondait tout à fait au profil. Toujours chez Europcar, donc, mais cette fois-ci, c'était à l'agence de la gare de Rennes, et la remise des clés a pris un peu plus de temps que prévu; en sus de l'attente (tous les passagers du TGV arrivés peu de temps avant moi ont tous réservé une voiture chez Europcar), j'ai eu en effet droit à un contrat rempli à la main, avec comme explication "c'est la première fois que je traite un dossier DriiveMe" et "c'est une formule vraiment intéressante, hein", en enfin "aujourd'hui c'est pas vraiment le jour, il n'y a que des soucis avec les locations", blablabla :). Bon.

Contrat et clé en main, j'ai donc pris possession de cette Up. Effectivement, c'est bien une citadine, mais une vraiment petite: à l'arrière, il faut ne faut pas être trop grand pour pouvoir s'assoir sans avoir les genoux collés sous le menton. Et côté moteur, ce n'est pas une bête de course. Mais qu'importe, une fois lancée sur l'autoroute, elle a avalé sans aucun soucis les quelques 320 km jusqu'à à Paris. J'ai choisi de la rendre à la gare Montparnasse, et heureusement que j'avais demandé à l'avance l'adresse pour le retour, parce que rien n'est indiqué sur le site Europcar, ni dans les rues (à part un panneau Europcar dans la rue Vercingétorix au dessus de l'une des entrées du parking Pasteur).

Encore une expérience concluante, donc. Prochaine étape: tenter l'expérience avec les enfants; ce qui suppose la location de sièges auto. Et pour cela, rien n'est prévu lors de la réservation: il faudra voir avec l'agence de location. A moins qu'il soit possible  de faire le trajet retour dans les mêmes conditions (à partir de septembre selon DriiveMe)... A suivre ?