Accueil > Carnets de voyage > Amériques > Canada 1998 > Canada 1998: journée à Chicoutimi

Canada 1998: journée à Chicoutimi

Journée à Chicoutimi et ses alentours

L'église de Chicoutimi Aujourd'hui, la journée s'annonce très calme : c'est la fin de semaine, et il pleut, alors on mange tard (petit déjeuner) tout plein de bonnes choses : petits pains, rôties, oeufs retournés, etc etc). Nous emmenons tout le monde, Manu, Lise et Guillaume dans notre voiture et nous partons visiter un peu les environs. Manu nous emmène jusqu'au lac Pouce, là où il a son bureau. Lorsque nous arrivons, des gens sont en train de construire une aire de jeu pour les enfants qui viennent au lac. En fait, la solidarité, l'entraide sont très forts dans ce coin. Dans le cas présent, les employés d'un garage de la région ont décidé de participer à la construction. Demain, ce seront environ 350 clients du garage qui viendront à leur tour. Nous visitons ensuite, en voiture, quelques coins bien sympas, aux alentours de Chicoutimi. Il est assez frappant de parcourir les "rangs" (c'est à dire les rues, à la dimension québécoise...) sur plusieurs kilomètres, et de voir, tout le long, des maisons, à droite et à gauche, alors que nous sommes loin (une dizaine de kilomètres) de Chicoutimi.

Ensuite, direction Chicoutimi, à la foire des organisations communautaires du Saguenay. Les associations se rassemblent dans un hangar, et vendent tout un tas de trucs trouvés dans les greniers : bref, c'est une brocante. Il y a des tonnes d'objets, comme dans toute brocante qui se respecte, et il y a beaucoup de monde. Vers 14h30, nous allons Place du Royaume, au centre commercial, pour manger un morceau. Et pis je suis allé magasiner du côté de l'Aventurier... Y'a encore les machins Gore-Tex. Je me suis tâté un moment, entre la parka trop géniale (mais 249 CAD !!) et l'autre, à 169 CAD, moins bien mais pas trop nulle quand même... Finalement, je n'ai rien acheté (on aurait dit Claire... :o)). On verra bien ailleurs si je peux pas trouver des trucs sympas. On a encore 2 semaines, que diable ! On rentre à la maison vers 17h00, on discute un peu, Manu nous montre ses photos, et je prend quelques clichés du coucher de soleil devant la maison. Faut dire que depuis 16h00, le temps s'est drôlement amélioré !! Nous avons décidé de quitter nos hôtes lundi matin. Il nous reste encore un jour pour décider de notre itinéraire en Gaspésie, réserver le gîte pour lundi soir... Normalement, demain, on va faire un tour à Tadoussac, sur la rive Nord du Saint Laurent...

Chicoutimi - Tadoussac - Chicoutimi

Tadoussac Soleil, soleil !! La journée s'annonce très bien. Nous commençons par aller "bruncher" avec Manu et Guillaume, dans un restaurant. Le dimanche, les québécois vont souvent prendre un brunch en famille : il s'agit en fait d'un buffet à volonté : lard, patates, fèves, tourtières, oeufs, rôties, desserts... Bien entendu, on ressort de là prêts à éclater. Il est 10h45 quand nous sortons et nous nous préparons pour passer le reste de la journée à Tadoussac. C'est une petite ville d'où partent plusieurs bateaux pour observer les baleines. Claire va faire une balade de 3 heures sur un petit bateau de 12 places, pour aller observer les baleines. Moi, je ne souhaite pas y aller; ça a l'air très commercial. On nous montre des photos superbes, avec des baleines qui jaillissent hors de l'eau, ou bien en train de plonger, ne laissant sortir que leur queue, sous le soleil couchant... Bref, ça a l'air trop alléchant pour être vrai. Cela dit, c'est très impressionnant de voir ces mastodontes évoluer tout prêt de soi. D'autant plus impressionnant que l'on se trouve sur un petit bateau. Sur un bateau de 400 places, c'est déjà moins "le fun"... D'une manière générale, pour observer les baleines dans le St Laurent, on nous dira plusieurs fois, par la suite, d'éviter Tadoussac, et d'aller plutôt dans les endroits plus petits, où les excursions peuvent se faire, à des prix moins élevés (notamment, vers Grandes Bergeronnes).

La plage, près de Bergeronnes Pendant ce temps, moi, je vais me balader à pied sur la côte. Peut-être que je réussirai à en voir, moi aussi, des baleines ;o)... Je ne suis pas sûr d'en avoir vu, du point d'observation à Tadoussac... Un peu déçu, je suis allé faire un petit tour à Grandes Bergeronnes, où il y a, paraît-il, un superbe endroit pour les observer. Manque de chance, on me dit qu'il y a 7 km de sentiers pour arriver à ce point de vue. Etant donné l'heure, je décide de me promener sur la plage, tranquillement. Il n'y a personne, le soleil brille, le ciel est bleu : je me sens bien ! Je retrouve Claire un peu plus tard : elle est assez déçue, car il y avait trop de bateaux autour du troupeau de baleines, et elle n'a pu en voir que le dos. Cela dit, c'est tout de même très impressionnant, vu leur taille.

Soleil couchant sur le Saguenay En fait, nous apprendrons plus tard par Manu et Lise que les compagnies se mettent d'accord pour se diriger vers un seul troupeau de baleines, afin de ne pas perturber les autres. Ce qui explique la forte concentration de navires de toutes tailles (du 400 places au canot pneumatique) sur les lieux de l'observation. Nous marchons un peu dans Tadoussac avant de repartir vers Chicoutimi, et là, peu avant d'arriver, le soleil couchant sur le Saguenay, c'était vraiment quelque chose !! Nous passons donc notre dernière soirée avec Manu, Lise et Guillaume, en laissant un petit mot sur le livre d'or (le vrai, le réel) de Québec Aventures Actives.