Accueil > Carnets de voyage > Amériques > Canada 2001 > Canada 2001: Québec - Montréal

Canada 2001: Québec - Montréal

Québec - Montréal

Québec (le port) On se lève tôt pour pourvoir profiter de notre dernière journée. En plus, il fait super beau, le ciel est bleu. Nous prenons la voiture pour aller prendre un solide petit déjeuner au Cochon Dingue, boulevard René Lévesque. Il existe (au moins) une autre adresse à Québec, qui se situe dans la vielle ville, aux pieds du châteauFrontenac. L'endroit est semble-t-il réputé pour ses petits déjeuners. Effectivement, ils sont vraiment très bons, et assez bon marché.

Québec - La ville basseAprès avoir pris notre collation, nous retournons vers le centre ville, la vielle ville, même, pour nous garer (le parking est gratuit le dimanche jusqu'à 14 heures) et nous balader dans le ville basse. On trouve une place sans difficulté (à cette heure-ci, ce n'est pas encore la ruée), et on descend donc vers le vieux quartier. Une fresque immense a été peinte près de la place Royale, sur toute une façade. Quelques statues de glace décorent encore quelques coins de rue, devant des boutiques ou sur des sites fréquentés, comme la place où nous nous trouvons. Les magasins commencent d'ouvrir leurs portes, et les premiers touristes font leur apparition. On se balade aussi le long des quais, sur le port, tout enneigé lui aussi. Les blocs de glace sont tranquillement transportés par les flots du Saint Laurent, perturbés par le passage de rares bateaux et du ferry qui relie les deux rives.

Québec - L'esplanade Nous faisons un dernier tour dans Québec avant de nous décider à rendre la voiture dans une agence de location, et nous partons, avec nos sacs sur le dos, vers la gare ferroviaire qui sert également de gare routière. A certains endroits, le passage est un peu délicat, avec la glace sur les trottoirs, surtout chargés comme on est. On arrive pour prendre le bus de 13h00. L'arrivée à Montréal est prévue pour 16h30. Le temps de dormir un peu (les transports, ça endort) et de penser à trouver un logement pour la nuit, dans les brochures de l'office de tourisme... Nous notons quelques adresses. A l'approche de Montréal, on trouve un peu moins de neige, et le temps se couvre.

Nous débarquons à la station centrale à l'heure, et on s'installe vers la première cabine téléphonique venue pour passer nos coups de fil. Je téléphone en premier au gîte où nous avons passé notre première nuit, au cas où il y aurait de la place pour cette nuit... Et oui, il y en a ! :o) On y va tout de suite, et je téléphone ensuite à Christiane... Le moment de la rencontre est tout près ! Elle me demande où nous sommes et annonce qu'elle vient nous chercher en voiture avec Michel, son conjoint. Vingt minutes plus tard, les voilà qui arrivent et je manque de glisser sur une plaque de glace en me précipitant pour lui dire bonjour ;o). Les présentations sont faites rapidement et nous embarquons dans la voiture. Ils nous emmènent dans un restaurant italien, un peu à l'écart du centre. Nous passons à côté du stade olympique et du Biodome En route, nous parlons de nos impressions et de nos aventures. Pendant le repas, nous faisons plus ample connaissance, le rire s'installe. C'est marrant de se parler de vive voix, après deux ans de correspondance par courriel. Ils sont vraiment très sympathiques tous les deux. Après le repas, ils nous emmènent découvrir un peu Montréal la nuit, en voiture. C'est quand même une ville très étendue. On fait un tour sur le Mont Royal, en faisant un arrêt sur un point de vue superbe sur la ville illuminée. On finit ensuite par le vieux Montréal, et des quartiers plus ou moins branchés. J'en reviens pas qu'ils nous fassent découvrir la ville comme ça ! Un peu plus tard, ils nous ramènent au square Saint Louis ou nous nous séparons. C'était vraiment très sympa de leur part, tout ça. On en garde un excellent souvenir.

Montréal - Paris

Un mur du vieux Montréal Voilà, c'est notre dernier jour. Notre avion décolle ce soir, à 19h45. Nous avons encore toute la journée devant nous pour magasiner et nous promener à pied dans le vieux Montréal. Un petit tour dans la ville souterraine surchauffée s'impose également... Nous sommes en période de soldes et les réductions annoncées sont monstrueuses (-60, -70%...). C'est aussi le moment d'envoyer nos dernières cartes postales. Nous allons dans un cyber-café pour rechercher quelques adresses que nous n'avons pas sur nous. Il ne fait pas très beau, il se met à neiger, même, le vent pique un peu (-7 sous abri, -18°C avec la facteur éolien). Un tempête est annoncée sur la cote nord-est des Etats Unis... Elle ne devrait pas atteindre le Québec, normalement.

Restes de voyageEn tout cas, à l'aéroport, des tas de vols vers Toronto et les Etats Unis sont annulés... Nous décollons avec un peu de retard, après que l'avion ait reçu sa douche d'antigel. Autant le vol aller s'était très bien passé, mais le pour le retour, l'avion est passé dans des turbulences comme jamais j'en ai ressenti ! On s'est fait secouer comme des pruniers pendant une heure et demie après le départ et une bonne demie heure un peu avant d'arriver à Paris... C'est peut-être pour ça que les passagers ont applaudi si fort à l'atterrissage... On nous annonce qu'il est 9h15 et que la température extérieure est de 5°C... Il fait très beau (pour une fois !) et c'est la canicule :o).