Accueil > Carnets de voyage > Amériques > Canada 2001 > Canada 2001: Vol Paris-Montréal et le Festival Montréal en Lumière.

Canada 2001: Vol Paris-Montréal et le Festival Montréal en Lumière.

Place des ArtsAprès un peu plus de 6h30 de vol, nous débarquons à Montréal, à l'aéroport de Dorval, en tout début d'après midi. Nous avons juste pu apercevoir le sol quelques minutes avant l'atterrissage, étant donné le temps, plutôt couvert: c'est tout blanc partout, c'est génial ! Le pilote nous informe des conditions météo locales: "la température est de -10°C sous abri, et de -23°C avec le facteur éolien... Bon séjour !". Brrr, ça s'annonce bien :o) Après les formalités douanières, nous patientons devant les tapis roulant pour récupérer nos bagages...

Place des ArtsEt là, c'est le même scénario qui doit se reproduire à chaque fois, c'est pas possible autrement: tous les passagers sont agglutinés comme des mouches le longs des tapis à guetter leur bagage, de peur qu'il ne s'envole, certainement. Je trouve ça complètement hallucinant. Si jamais un de ces rigolos tombe, il fait tomber tous les autres, comme aux dominos ! Fatigant... Nos sacs à dos récupérés, nous sortons enfin de l'aéroport, sous un rayon de soleil. Mais l'air est tout de même très frais !

Place des Arts Le temps d'acheter des billets pour le bus qui dessert le centre ville, le voilà qui arrive. Nous embarquons les sacs a dos et en route ! 30 minutes plus tard, le bus nous dépose à la station centrale Berri. Notre gîte pour la nuit se trouve à 500 mètres de là, Square Saint Louis. Nous marchons donc jusque là, tranquillement, sous le soleil et sur des trottoirs plein de neige et de glace (attention où on met les pieds !). Nos hôtes Pierre et Dominique nous montrent notre chambre et nous discutons quelques instants. Après nous être installés, nous partons faire un tour dans le centre ville.

Place des ArtsNous commençons par l'office de tourisme. C'est vraiment incontournable, cet endroit, avant de partir: on y trouve tous les renseignements, brochures, cartes, etc. On nous apprend que nous sommes en plein Festival Montréal en Lumière. De quoi nous occuper ce soir, pour lutter contre le sommeil. En attendant, nous allons explorer les documents que nous avons récupérés dans un pub, le McLean's, juste à côté. Après avoir pris un repas rapide, mais très bon au Commensal, nous nous dirigeons vers la place des Arts, fermée à la circulation, illuminée (feux, projecteurs) et très bien sonorisée... un son de rave :o).

Jongleurs place des ArtsMalgré le froid, il y a tout de même un peu de monde. Et c'est très réussi. Des groupes de jongleurs animent un peu l'endroit, à tour de rôle, en faisant participer le public. Quelques animations sont proposées, tout autour de la place. Des braseros sont là pour nous réchauffer un peu. Il se met soudain à neiger. L'endroit n'en est que plus beau, avec les flocons voltigeant à la lumière des projecteurs. Bien couverts, nous n'avons pas froid, tant qu'on bouge un peu. En revanche, dès qu'on reste un immobile quelques instants, ça n'est plus trop la même chose, la fatigue du voyage et du décalage n'arrangeant pas les choses. On décide de retourner au gîte vers 21h00, équivalent pour nous à 3h00 du matin, alors qu'un vent glacé tente de s'engouffrer sous nos habits.

Une rue de MontréalLe lendemain matin, nous allons consulter un médecin. Claire semble s'être froissé un muscle, et cela la gène beaucoup pour respirer. Pour être tranquilles et rassurés pour la suite de notre séjour, mieux vaut avoir l'avis d'un médecin. Notre hôte nous indique une clinique à 15 minutes de marche. Il nous dit qu'on peut y aller sans rendez-vous, et qu'il faut compter 1 heure avant d'être reçu par un médecin. De quoi nous occuper la matinée... Nous nous rendons donc à la clinique, sous un ciel bleu magnifique. Un peu plus d'une heure plus tard, nous sortons, avec une prescription pour Claire: quelques anti-inflammatoires. C'est bien un problème musculaire, et elle a donc été rassurée quant à la suite de nos activités. Nous prenons livraison de notre voiture de location en début d'après midi et nous partons en direction de Québec. Nous devons être à Chicoutimi (à 500 km de Montréal) pour dimanche après midi...

Le Saint Laurent à NeuvilleNous avons donc le temps, tant que la météo est aussi bonne, malgré les -15°C actuels. On s'arrête un moment vers Neuville, sur les rives du Saint Laurent, pour découvrir le fleuve géant charriant des tonnes de glace. Impressionnant ! Le vent est glacial et j'ai du mal à faire quelques photos. La nuit tombe très vite et, finalement, on se trouve un petit motel à Sainte-Foy, tout près de Québec. Le temps de prendre un repas à quelques centaines de mètres de là (sur ce boulevard, on trouve des dizaines de restaurants et de motels, on a vraiment l'embarras du choix), et il se fait déjà tard. C'est fou, le temps passe super vite. A la télé, on annonce une tempête de neige pour toute la région de Québec et du Saguenay, et la pluie verglaçante pour Montréal... 15 à 25 cm de neige sont attendus !! Bon, ça se corse un peu ! Encore un peu "décalés", nous n'avons pas trop de problème pour nous endormir...