Accueil > Carnets de voyage > Amériques > Canada 2001 > Canada 2001: Québec on ice

Canada 2001: Québec on ice

Québec (suite)

La gare de Québec Nous partons ensuite pour Québec, impatients de découvrir la ville sous la neige et de voir le Saint Laurent, plutôt étroit à cet endroit là, pris par les glaces... Nous trouvons un logement pour la nuit dans un des innombrables motels qui bordent le boulevard Sainte Anne à Beauport, tout prêt de Québec. On dépose les sacs à dos dans la chambre et on s'en va, direction Québec ! Pour ne pas trop se prendre la tête à trouver de la place (dans la vieille ville, c'est vraiment très difficile), on se gare sur le parking de la gare, aux pied des remparts. Pas de problème, y'a de la place et c'est 6$ pour 24 heures.

L'espanable à Québec On va prendre nos places pour le bus qui nous emmènera à Montréal le lendemain. En effet, on rend la voiture à Québec, histoire de pas s'encombrer d'une voiture à Montréal. C'est vrai, c'est pénible, une voiture, dans une grande ville. C'est pratique si on veut aller un peu en dehors du centre, mais pour nos deux dernières journées, c'est pas indispensable ! Les bus d'Orléans Express assurent une liaison quotidienne toutes les heures entre Québec et Montréal. On prend donc deux billets, qui sont valables à n'importe quel moment. Si le bus est complet, un autre est affrété part en même temps.

L'espanable à Québec On monte ensuite dans la partie de la ville ceinturée par les remparts, direction l'esplanade, avec le château Frontenac, et la piste de luge... Excellente, cette piste (on n'a pas essayé, mais ça avait l'air flippant !). Une bonne descente pour bien prendre de la vitesse, suivie d'environ 300 mètre de piste tracée dans la glace. Nous nous promenons sur l'esplanade, de laquelle on a une super vue sur le Saint Laurent, pas complètement gelé, mais il y a pas mal de glace quand même. On fait le tour des remparts, dans la neige, alors que le soleil est en train de se coucher.

Le Saint Laurent à QuébecC'est vraiment très beau, Québec sous la neige. Et avec le vent, c'est revigorant ! Il commence à faire sombre, et nous allons nous installer dans un pub pour écrire nos cartes postales... et déguster un e petite bière. Le Saint Alexandre, sur la rue Saint Paul, est très agréable, et très fréquenté également. Bon, on est en fin de semaine, et ceci explique peut-être cela. On sort ensuite des remparts pour manger... Avant d'entrer dans le restaurant, je passe un coup de téléphone à Christiane, ma correspondante de Montréal.

Québec Nous avons convenu de nous rencontrer le lendemain, en soirée. Il ne reste qu'à fixer un rendez-vous... Enchantée par mon appel, on convient de se rappeler le lendemain à notre arrivée à Montréal. Depuis le temps qu'on se parle via courriel, ça va nous faire tout drôle de se voir en réalité... On termine notre soirée par une balade nocturne, sous un vent glacial, dans les rues de la ville pas très animées. C'est sympa aussi, Québec, la nuit.