Accueil > Carnets de voyage > Amériques > Canada 2007 > Canada 2007: avant de partir

Canada 2007: avant de partir

Et oui, encore le Canada, après septembre 1998 et février 2001, puis septembre 2004, nous repartons outre-Atlantique, à quatre, cette fois, avec deux enfants, Arnaud (4ans 1/2) et Sylvain le petit dernier (1 an). Mais pourquoi aller encore une fois au Canada? D'une part, parce que nous ne sommes pas partis en vacances depuis fin 2005 (déménagement et naissance obligent), et d'autre part parce que nous voulions partir LOIN, et avec les enfants... Le Québec s'est imposé à nous, comme ça. Et puis, depuis 1998, nous avons pris l'habitude d'y aller tous les trois ans, alors, c'était l'occasion :).

En ce qui concerne notre itinéraire, nous sommes partis avec une certaine préparation, cette fois: Montréal bien sûr, l'observation des baleines à Percé, une semaine réservée dans un chalet sur la rive nord du Saint Laurent, et une visite chez nos amis de Chicoutimi. Ensuite, il a suffit "d'optimiser" les trajets, heu si possible... Pour les hébergements entre chacune de ces grosses étapes, nous ferons comme d'habitude, c'est à dire selon les lieux et notre avancée. Bon, ok, j'avoue ne pas avoir trop regardé les distances... Au final, le compteur affichait 3.400 kilomètres de plus qu'au départ, quand même.

Québec 2007

En ce qui concerne les détails pratiques (réservation du vol, de la voiture), nous avons préféré prendre un vol Air France (les horaires nous convenaient mieux) et nous avons loué chez Avis une voiture de catégorie C (réservation effectuée depuis la France). A ce propos, la réservation des siège enfants a été épique. Il a fallu plusieurs appels (la réservation de siège n'est pas possible en ligne) pour avoir une réservation correcte, avec les bonnes tailles de sièges. Je n'ai cependant jamais eu de soucis avec Avis, et leurs tarifs pour le Québec sont en général très compétitifs. Pour la première fois, nous avons décidé de prendre la voiture dès notre arrivée à l'aéroport. Nous avions préféré ne pas prendre cette option les autres fois, pour ne pas avoir à nous prendre la tête avec les problèmes de stationnement dans Montréal, et aussi à cause de la fatigue du voyage... Mais bon, avec les deux enfants et les bagages associés (même si nous avons essayé d'en limiter le poids), je ne me voyais pas prendre le bus, puis le métro pour arriver à destination.

Et finalement, avec le recul, le stationnement à Montréal n'est pas si complexe que ça; mais il faut faire très attention aux panneaux de stationnement et... savoir aussi les décrypter, ce qui n'est pas toujours évident (il y a parfois 4 panneaux différents à interpréter pour une même place de stationnement). Mais, avec un peu d'habitude, ça va tout seul. Quant à la fatigue, effectivement, elle pèse un peu, mais tant qu'on a pas trop de kilomètres à faire, cela reste raisonnable.

En attendant le prochain séjour au Canada (en 2010 pour continuer la série 'tous les 3 ans' ?), voici donc le récit de cet automne 2007. Je vous invite également à lire les trois billets relatifs à ce voyage publiés dans le blogue ici, ici aussi et là enfin pour les réflexions d'après voyage.