Accueil > Carnets de voyage > Europe du nord > Danemark 2000 > Danemark 2000: Krusa via la Belgique et l'Allemagne...

Danemark 2000: Krusa via la Belgique et l'Allemagne...

C'est le départ. Après avoir entassé dans le (trop) petit coffre de la voiture la tente, les sacs de couchage, les vêtements, un peu de ravitaillement, et une montagne de choses indispensables, nous prenons la route des vacances, avec, 8.063 km au compteur de la Clio. C'est parti pour 1.500 km avant de prendre le bateau, tout au nord du Danemark, à Hirtshals. Pour arriver jusque là, le chemin le plus court passe par Valenciennes, la Belgique (Liège), puis Allemagne (Cologne, Dortmund, Hambourg), avant d'arriver au Danemark, qu'il ne nous restera plus qu'à traverser du sud au nord...

Cartes routières pour la ScandinavieSelon nos prévisions, nous devions arriver au Danemark en fin d'après midi. Nous avions prévu de dormir quelque part au Danemark, après avoir traversé la frontière, peu importe où, selon le chemin parcouru alors.. et notre forme. Jusqu'à la frontière avec la Belgique, tout se passe bien. Après, le déluge s'abat sur nous... et ne nous lâchera pas jusqu'en Allemagne. Des trombes d'eau rendent la route pénible et dangereuse. Les travaux s'en mêlent et ralentissent encore notre progression. Après Cologne, le temps se calme. Nous découvrons également les autoroutes allemandes où la vitesse, sur certaines portions (réduites) n'est que conseillée à 130 km/h. En fait, c'est tout de même un peu surprenant, entre les véhicules qui roulent à 110 et les grosses cylindrées qui déboulent à 200... Et puis il n'est parfois pas facile d'atteindre ne seraient-ce que les les 130 km/h, tant les autoroutes sont encombrées. Il faut dire que nous sommes samedi... Les allemands partent-ils tous en week-end ? Autre chose, sur la route: il y a énormément de travaux, et c'est aussi la cause de très nombreux ralentissements. Tantôt sous quelques gouttes de pluie, tantôt sous le soleil, nous poursuivons notre route, entrecoupée de nombreuses pauses.

Vers 15h00, on casse la croûte, et à cette occasion, Claire s'explose un plombage, entraînant une partie de sa dent, qui n'a pas été bien soignée, comme nous l'apprendrons par la suite... Pendant deux heures, sur le parking de l'autoroute, nous essayons de joindre un médecin en France, qui nous aiguillera sur l'Allemagne en nous donnant un numéro vert. Là, on nous fait patienter et on nous renvoie vers un dentiste allemand, à Munich, et qui nous nous conseille de faire soigner la dent au plus vite. Mais devons-nous retourner en France et attendre lundi, ou bien trouver un dentiste ici en Allemagne (alors qu'il est déjà 17h00, et qu'on est samedi...) ou bien continuer et trouver un dentiste en Norvège? Après réflexion, Claire décide de continuer et de se faire soigner sur place. On repart donc, à 180 km/h sur les portions autorisées, bien sûr...

Armoiries DanemarkAprès Hambourg, dont nous avons aperçu l'énorme port sous le soleil couchant, la circulation se fait beaucoup moins dense, voire même inexistante. On passe la frontière danoise beaucoup plus tard que prévu, à 21h00. Après avoir fait le plein, on se jette sur le premier terrain de camping, à quelques kilomètres de la frontière, à côté de Krusa, un 3 étoiles gigantesque, mais très sympa. Dans ce camping, on trouve énormément de caravanes qui semblent être ici à l'année, étant donné les nombreux aménagements et éléments décoratifs comme des palissades, des fleurs, et des nains de jardin (si, si, c'est vrai !) qu'on peut voir autour des caravanes. Epuisés, nous mangeons rapidement (sans exploser d'autres dents) et nous nous endormons très vite sous un ciel étoilé en compagnie des lapins qui se promènent au clair de lune sur le terrain.