Accueil > Carnets de voyage > Europe du nord > Suède 2000 > Suède 2000: gravures rupestres à Vitlycke (au nord de Göteborg)

Suède 2000: gravures rupestres à Vitlycke (au nord de Göteborg)

Gravures rupestres à Vitlycke (au nord de Göteborg)

Gravures rupestresNous quittons la Norvège sous le ciel gris et la pluie. Nous passons la frontière, sans même nous en rendre compte, en traversant un pont. Pas de douaniers, justes des drapeaux devant nous et un panneau marqué "Sverige". Heu, Suède, quoi. Très sobre. La route est plutôt monotone. Les voies sont très larges et on trouve souvent, sur la droite, une autre voie, mais moins large que la principale, séparée par de petits pointillés... Cette voie sert en fait à laisser passer les véhicules qui veulent doubler: le véhicule devant se déporte sur la droite pour laisser passer celui qui le suit. C'est une méthode très surprenante pour les conducteurs latins, mais cela facilite grandement les dépassement, et en toute sécurié, puisqu'il n'est pas nécessaire de se placer sur la voie en contre sens pour doubler.

Gravure rupestre: une baleineAprès une heure ou deux de route, on s'arrête à Vitlycke,un site classé par l'Unescopour ses gravures rupestres (encore ! On ne s'en lasse pas !). Nous nous retrouvons sous une bruine fine mais persistante, mais relativement à l'abri sous les arbres. Le site est en effet situé dans un bois. Le parcours nous prend une bonne heure. Nous allons de rocher en rocher, où l'on trouve ces fameuses gravures. Cette fois-ci, certaines représentations sont uniques, dont l'une, apparemment très célèbre, dite du "baiser". En effet, on distingue, tout en haut d'une roche, deux êtres joints apparemment par la bouche. C'est assez figuratif, et c'est effectivement la première idée qui vient à l'esprit quand on regarde cette gravure. On trouve également la représentation d'une baleine, ce qui est extrêmement rare.

Nous continuons notre route, toujours sous la pluie (ras-le-bol!), en essayant de suivre un peu la côte avant d'arriver à Göteborg; il paraît que c'est très chouette. Bon, c'est vrai, c'est pas mal du tout cette succession de petites îles, de villages de pêcheurs, et decôtes très découpées.