Accueil > Carnets de voyage > Europe du sud > Portugal - Lisbonne 2002 > Lisbonne 2002: Alfama, et Graca

Lisbonne 2002: Alfama, et Graca

Alfama, et Graca

Carreaux de faïence sur un façadePour l'après midi, nous prévoyons de visiter les quartiers historiques à l'est de Lisbonne, cette fois, c'est à dire Alfama et Graça. Nous commençons par prendre une rue parallèle à l'avenue da Liberdade, plus agréable, car pavée et surtout moins fréquentée par les voitures. Rapidement, nous montons à travers de petites ruelles et escaliers, vers le château Sao Jorge. De nombreuses maisons ont leur façade recouverte de carreaux de faïence. Certains sont peints à la main et représentent de véritables fresques. Vraiment, je ne pensais pas apprécier autant cette ville (ça doit être mon côté grincheux). Mais j'adore ! Il faudrait y revenir plus longuement pour en immortaliser l'âme sur des photographies...

Nous abordons le château Sao Jorge, et son parc ombragé, où bien des promeneurs se reposent, profitant de la vue sur Lisbonne et le Tage. Une balade sur les remparts nous permet d'avoir un nouvel aperçu de tous les coins de la ville. Un guitariste joue au milieu des remparts, pendant que nous les parcourons. Nous quittons le château pour aller vers Graca, au nord-est. Toujours ces petites rues, avec quelques façades carrelées.

Vue sur les toits d'AlfamaVue sur les toits d'Alfama et Graca

On pourrait se perdre facilement, dans ce dédale, sans plan. Même avec un plan, d'ailleurs ;o). Les tramways passent, bondés de touristes, camera à la main... Nous faisons une halte à l'église Sao Vicente de Fora, et Claire va visiter le monastère. Je reste dehors, sur les escaliers de l'église, en profitant des derniers rayons de soleil...

L'église San Vicente de ForaL'église San Vicente de Fora

Nous rentrons tranquillement (pas vraiment de manière directe), en repassant à nouveau par les petite rues d'Alfama, et nous nous retrouvons sur la place do Comercio, ou nous en profitons pour vérifier les horaires des tramways pour les tours de Belem, l'emblème de Lisbonne, paraît-il, qui se trouvent à 6 km à l'ouest, en direction d'Estoril. Un tramway toutes les 10 à 12 minutes, ça nous va très bien. Voilà notre programme du début de la matinée fixé... Mais c'était sans compter sur un petit imprévu, un mal de tête à se taper contre les murs. La pauvre Claire fait encore des siennes (c'est vraiment pas de bol).