Accueil > Carnets de voyage > Europe (Est-Ouest) > Allemagne - Berlin 2002 > Berlin 2002: Hackesche Höfe, GendarmenMarkt, Potsdamer Platz, Bundestag

Berlin 2002: Hackesche Höfe, GendarmenMarkt, Potsdamer Platz, Bundestag

Hackesche Höfe, GendarmenMarkt, Potsdamer Platz, Bundestag

Vers Hackesche HöfeAprès un repas bien mérité, nous allons jute à côté, dans le HackescheHöfe, un ensemble de huit cours juxtaposées et très bien restaurées.Les murs sont décorés de briques vernissées polychromes. On y trouve, outre des logements, les boutiques de vêtements (et d'art) les plus exubérantes de Berlin. Egalement, de nombreux restaurants aux alentours. Nous sortons des cours pour nous retrouver dans une petite rue: là aussi,on trouve de nombreuses galeries d'art. On entre dans quelques unes, au hasard. C'est vraiment de l'art moderne (voire même très "conceptuel"), et ça décoiffe. Nous repassons ensuite à Hackescher Markt, où prenons ensuite le metro pour aller tout doucement vers GendarmenMarkt, en passant par la Friedrichstrasse et ses magasins, notamment les Galeries Lafayette, dans un style sensé reprendre celui des années 20, mais avec des matériaux contemporains, c'est à dire essentiellement du verre pour la façade. Il fait chaud, et il y a peu de monde dans les rues (non pas à cause de la chaleur, mais parce que tout est fermé, en ce samedi après-midi. Et oui, en Allemagne, le ouikène, c'est sacré!).

Le metro à Hackesche HöfeGendarmenMarkt

GendarmenMarktNous arrivons enfin à GendarmenMarkt, considéré comme l'un des plus beaux sites architecturaux de Berlin. Cette place a la particularité d'être composée de deux églises jumelles, construites à la fin du 17e siècle. Le nom vient de la caserne du régiment des "Gens d'Armes", construite sur la place. A la fin du 18e siècle, on construisit sur le FranzösischerDom et le Deutscher Dom les splendides coupoles actuelles. Au centre de la place, plusieurs bâtiments se sont succédés, essentiellement des théâtres. Nous payons l'entrée du Französischer Dom, et nous montons les marches. En haut, la vue est splendide : bon, bien sûr, nous ne sommes pas aussi haut que dans la Fernsehturm, mais on domine bien les environs. Nous attendons que les cloches sonnent pour repartir, toujour sà pied, cette fois en direction de la Postdamer Platz, en passant par le tristement célèbre Check Point Charlie, à côté duquel se trouve le Musée du Mur (que nous ne visitons pas).

Du haut du Französischer DomPostdamer Platz

Postdamer PlatzAvec la Potsdamer Platz, nous changeons radicalement de décors:à l'origine, la Potsdamer Platz était un carrefour aux portes de Berlin dont les routes mènent à Charlottenburg,Schöneberg et Potsdam. En 1945, la place est dévastée. Avec la construction du Mur, elle devient un immense "no man'sland" entre Berlin Est et Ouest. Aujourd'hui, des immeubles ultra modernes aux formes étrangement triangulaires poussent comme des champignons. La place est devenue très fréquentée, avec cinémas, restaurants et autres bars. De nombreuses sociétés allemandes ont installé leur siège social à cet endroit. Après une pause à la terrasse d'un bar, nous prenons un bus pour la Porte de Brandebourg, un autre symbole berlinois.

Postadamer Platz - Sony CenterPostdamer Platz

Malheureusement, à cette époque (nous sommes en août 2002), la Porte était en pleine restauration, avec une immense toile publicitaire pour cacherles travaux. Elle sera "inaugurée" dans sa nouvelle livrée en octobre 2002, quelques mois plus tard, à l'occasion de la fête nationale. Mais cela nous donne l'occasion d'aller faire un tour juste derrière, voir l'exposition desours, United BuddyBears, censée promouvoir la coexistence pacifique entre les peuples.125 artistes de pays différents ayant des relations diplomatiques avec l'Allemagne ont reçu un ours identique, ont donc représenté leur pays, en le peignant, sculptant, etc. Le résultat est un cercle de 55 mètres de diamètre, autour duquel sont donc exposés ces ours, pendant 140 jours, à deux pas de la Porte de Brandebourg, avec vue sur Potsdamer Platz.

United Buddy BearsLe Bundestag / ex-Reichstag

Pour finir cette longue journée, nous allons voir l'imposant Reichstag/ Bundestag, avec son énorme coupole. Mais avec la longueur de la file d'attente devant les marches, nous renonçons à entrer dedans. Il commence à faire faim :o). Nous retournons dans les environs de la Rotes Rathaus manger un morceau, dans un restaurant. La nuit tombe lentement sur la Fernsehturm,nous rentrons tranquillement, en prenant un bus avec la climatisation à fond. Brrrr !

Rote RathausFernsehturm la nuit