Accueil > Carnets de voyage > Europe (Est-Ouest) > France Dordogne 1999 > Dordogne 1999

Dordogne 1999

Présentation et itinéraire

Depuis que nous avions découvert le canot au Québec, avec Québec Aventures Actives, ça nous démangeait un peu d'en faire à nouveau. L'occasion s'est présentée lorsqu'un ami (coucou Alain !) nous a soumis l'idée d'aller faire un petit tour d'une semaine sur la Dordogne en canot...

Parmi les dizaines de loueurs répartis tout le long de la Dordogne, on nous en a recommandé un : Safaraid (cf la balade en canot sur la Dordogne). Ils nous ont proposé plusieurs formules, plusieurs circuits, sur 3 rivières, avec remontée au point de départ avec leurs navettes. Nous avons choisi la Dordogne, dont le plan ci-dessous représente notre itinéraire sur celle-ci. A titre indicatif, cette zone se situe environ à 40 km au sud de Brive-La-Gaillarde. Voulant éviter la cohue des mois d'été, nous avons opté pour la deuxième semaine de juin, en espérant que le temps soit de notre côté. Juste un petit coup de fil pour réserver les canots la semaine avant de partir (obligatoire hors saison), et vogue la galère !

Au départ, nous avions choisi de faire un parcours de six jours, en suivant les étapes indiquées par Safaraid. Nous devions donc partir d'Argentat pour arriver, 6 jours plus tard, à Vitrac. Les guides de Safaraid nous ont assurés qu'en 6 jours, nous avions largement le temps de dévaler les 120 km jusqu'à Beynac, le terminus des raids... Et ils ne se sont pas trompés : nous avons effectivement pris tout notre temps, enfin, quand le temps s'y prêtait, justement... :o) Le parcours traverse 3 départements : la Corrèze, le Lot et la Dordogne. Du même coup, 3 régions traversées : Limousin, Midi-Pyrénées et Aquitaine.

On trouve des campings sur tout le parcours: ils sont indiqués sur la carte remise au départ par Safaraid. Attention cependant à bien se renseigner sur les dates d'ouvertures de certains campings... Et il n'est pas obligatoire de suivre les étapes proposées : l'essentiel est de profiter du voyage et d'arriver à l'heure pour le retour. La Dordogne est de surcroît une rivière très calme (les quelques rapides rencontrés ne sont pas méchants). Bref, pour faire du canot là-bas, Safaraid est un bon plan : l'équipe est sympa, ils sont arrangeants, et sont très commerçants (2 bidons et une étape supplémentaire offerts...). Peut-être que c'était juste le début de la saison...