Accueil > Carnets de voyage > Europe (Est-Ouest) > Pays Bas 2002 > Pays-Bas 2002: Keukenhof - Leiden - Voorhout - Kager Plassen

Pays-Bas 2002: Keukenhof - Leiden - Voorhout - Kager Plassen

Le KeukenhofNous quittons Gouda après une courte et fraîche balade matinale le long des canaux. Départ pour le parc du Keukenhof, un gigantesque parc floral, près de la côte ouest. Sur la route, nous passons non loin du "Rungis" des fleurs, Bloemenveilling Aalsmeer. Les horaires d'ouverture au public vont de 7h30 à 11 heures du matin. Il est un peu plus de 10h00 lorsque nous passons à proximité. Cela nous paraît trop tard pour y aller. Quelques minutes plus tard, nous arrivons sur l'immense parking du Keukenhof. Il est à peine 10h30 et il y a déjà beaucoup de monde, à en voir le nombre de véhicules.

Le KeukenhofLe parc est tout de même très étendu, ce qui permet de diluer la foule... Le ciel reste gris et bas, mais cela n'ôte rien à la splendeur des lieux: on trouve des tas de tulipes, de toutes les couleurs, de toutes les formes, réparties sur plusieurs "parterres". Jaunes, roses, rouges, oranges, roses, noires, il y en a pour tous les goûts. Egalement, au programme, narcisses, lys et jacinthes. Les plantes sont donc réparties sur tout le parc, sur des espaces verts plus ou moins importants, entretenus à l'anglaise..

Le Keukenhof - La serre aux orchidéesAu nord ouest du parc, sur une espèce de promontoire, on peut observer les champs de fleurs. Hélas, lors de notre visite, la saison était pratiquement terminée. Seuls quelques rangs de tulipes rouges étaient encore visibles. On imagine sans peine la beauté de ces étendues multicolores en pleine période de floraison ! Nous tombons également sur un moulin, qui ne représente pas énormément d'intérêt, sinon la vue surélevée sur les champs de fleurs, dont il ne subsistait qu'une bande de tulipes rouges, au moment ou nous sommes passés. Nous continuons notre balade dans la serre aux orchidées, où nous prenons une bonne bouffée de chaleur en entrant; un humidificateur y diffuse une fine bruine. Le long des allées où se tassent lescurieux, on trouve des dizaines d'orchidées, de toutes les tailles et formes, encore une fois, comme les tulipes, à l'extérieur. De quoi ravir les amateurs !

Le Keukenhof Le Keukenhof

A la sortie, une boutique propose à la vente des bulbes des fleurs exposées et tous les accessoires nécessaires... Mais nous quittons l'endroit, après près de 3 heures de visite: le temps est passé très vite. Je ne pensais pas rester si longtemps :o).

Kager PlassenNous prenons la route vers Leiden, vers le sud, pour chercher un endroit où dormir. Là, nous tournons encore un peu avant de pouvoir nous repérer et trouver une place de parking. Nous nousrendons à l'office de tourisme pour nous renseigner sur les disponibilités... On nous propose des hôtels à 100 euros la nuit (gloups !). Sinon, on nous conseille d'aller à une dizaine de kilomètres d'ici vers le nord, dans une petite ville du nom de Voorhout... Nous nous y rendons, sans prendre trop le temps de visiter Leiden.Nous reviendrons le soir. Mais d'abord, trouver un endroit pour dormir. A Voorhout, nous trouvons effectivement un hôtel pour la nuit, sans petit déjeuner. Bon, rien d'extraordinaire. Nous décidons de nous promener dans les environs. Nous partons pour Kager Plassen, une grande étendue verte bordée de canaux, et agrémentée de moulins :o). Il fait beau, l'espèce de brouillard est parti. Nous empruntons à pied une route réservée aux piétons et vélos. Dans les prés, à côté de nous, lapins et canards profitent du soleil. Les limicoles et autres huitriers-pie sont également de la partie et protègent leurs couvées. Nous croisons quelques cyclistes.

Leiden, la nuitDommage qu'il ne soit pas possible de louer des vélos par ici... Il faut dire que tous les hollandais (ou presque) possèdent leur propre engin... A force de les voir, sur les kilomètres de pistes cyclables à travers le pays, ça fait envie ! On aurait dû prendre nos rollers, aussi !! Nous sommes partis un peu comme ça, sans trop réfléchir. Voilà le résultat :o). Après avoir pris un grand bol d'air (et une sacrée dose de soleil), nous aller manger à Leiden, en début de soirée. Nous nous garons à l'extérieur de la ville (parking gratuit) juste devant une des portes. Nous traversons une longue rue bordée de bars et de vélos. Leiden est une ville très étudiante, nous disent les guides. Nous cherchons vers la place Burcht un bar-restaurant. Après avoir contemplé quelques menus, nous nous décidons pour un petit resto-bar, sur le bord d'un canal. Après avoir pris le temps de savourer un copieux repas - choisi au hasard :o) - nous regagnons tranquillement la voiture, dans la fraîcheur de la nuit, et les rues presque désertes de Leiden où seuls quelques bruits étouffés provenant de bars viennent troubler la tranquillité de la nuit lorsque nous passons à leur hauteur.